citations d amour de Victor Hugo 2

« Je rêve la douceur, la bonté, la pitié, et le vaste pardon. De là ma solitude. »

« Toutes violences ont un lendemain. » Victor Hugo

« La patience est faite d’espérance. »

« Le voyage est un songe dont l’éblouissement est inoubliable. »

« S’ennuyer – Le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre. »

« Pour la foule, la réussite a presque le même profil que la suprématie. »

« L’intolérance des tolérants existe, de même que la rage des modérés. »

« Émigrés – réfugiés : S’ils restent, on les tolère ; s’ils s’en vont, on est content. »

« On n’est pas maître de soi-même, amoureux comme je suis de toi. »

« J’en suis amoureux fou ! Les yeux noirs les plus beaux,
Mes amis ! deux miroirs ! deux rayons ! deux flambeaux ! »

« Vous rappelez-vous notre douce vie lorsque nous étions si jeunes tous deux,
Et que nous n’avions au cœur d’autre envie, que d’être bien mis et d’être amoureux !

« Etre amoureux, être fou, être un ange égal aux oies,
Etre un forçat sous l’écrou ; eh bien, j’ai toutes ces joies ! ».

« Devenir amoureux, ce n’est rien. Tomber amoureux, c’est grave.
La destinée d’un homme se casse presque toujours le cou dans cette chute-là. »

« Enfant, torture-moi d’une main, mais caresse-moi de l’autre. »

« L’hypocrite se confie à on ne sait quoi d’indifférent dans l’inconnu, qui permet le mal. »

« Le propre de l’hypocrisie, c’est d’être âpre à l’espérance. »

« L’hypocrite est celui qui attend ; l’hypocrisie n’est autre chose qu’une espérance horrible. »

« Fais de ton amour ton flambeau ; on s’éclaire de ce qui brûle. »

« Qui combat la France attaque l’avenir. »

« Quand le président cesse de protéger l’orateur, c’est que la liberté de la tribune n’existe plus. »

« Viens, regarde, oh ! l’amour, c’est le soleil de l’âme ! »

« L’amour, c’est l’humble aumône et la vaste largesse, c’est toute la folie et toute la sagesse. »

citations d amour de Victor Hugo

Quel vide que l’absence de l’être qui à lui seul remplit le monde ! »

« Qu’on soit niais tant qu’on voudra, à la condition de ne pas donner le mauvais exemple. »

« Avoir un regard vide d’où le monde est absent, c’est une suprême détresse. »

« Le suicide est une lutte entre deux craintes. »

« Le souvenir est voisin du remords. »

« On voit les qualités de loin et les défauts de près. »

« Je t’aime en frémissant ! mon amour, c’est mon âme ; mon amour, c’est mon sang. »

« Etre confiant, oui ; être dupe, non. »

« L’amour, c’est l’indulgence, c’est le pardon. »

« Moi, je t’aime comme je vis. »

« Je t’aime comme un être au-dessus de ma vie. »

« Hélas ! que saurait-on si l’on ne savait point que la mort est vivante !
Un paradis, où l’ange à l’étoile se joint, rit dans cette épouvante. »

« Pourquoi tant de combats, de larmes, de regrets, et tant de tristes choses ;
Et pourquoi Dieu voulut que je fusse un cyprès, quand vous étiez des roses. »

« Le sort étant sous le hasard, l’homme, ignorant auguste,
Doit vivre de façon qu’à son rêve plus tard, la vérité s’ajuste. »

« Ce qui pour l’homme a des charmes pour moi n’a qu’ennuis et douleur.
Sur mon passé rien ne surnage des vains rêves de mon jeune âge. »

« Passez, je dois vivre isolé ; vos voix ne sont qu’un bruit sonore ;
Passez tous ! j’aime mieux encore souffrir, que d’être consolé ! »

« Jamais d’enfants ! jamais d’épouse ! nul cœur près du mien n’a battu ;
Jamais une bouche jalouse ne m’a demandé : d’où viens-tu ? »

« Ah ! jalouse entre les jalouses ! si belle avec ce cœur d’acier ! »

« Rien n’égale la timidité de l’ignorance, si ce n’est sa témérité. »

« La poésie est dans les idées ; les idées viennent de l’âme. »

« L’hospitalité, c’est un devoir. »

« Il y a une certaine quantité de désertion dans le suicide. »

« Dès qu’il touche à vos proches, le suicide s’appelle meurtre. »

« La foi est ce qui est une manière d’échanger des pensées. »

« Quand la tempête gronde, mes amis, je me sens une foi plus profonde ;
Je sens dans l’ouragan le devoir rayonner, et l’affirmation du vrai s’enraciner. »

« L’on semble plus juste alors qu’on est plus grand. »

« Le péril croissant n’est pour l’âme autre chose qu’une raison de croître en courage. »

« Je n’ai jamais connu l’art de désespérer ; il faut pour reculer, pour trembler, pour pleurer,
pour être lâche, et faire avec l’honneur divorce, se donner une peine au-dessus de ma force. »

« On ne doit pas désunir ce que Dieu a uni ; on ne doit pas unir ce qu’il a désuni. »

« Je rêve l’équité, la vérité profonde, l’amour qui veut, l’espoir qui luit, la foi qui fonde. »

12

sos encombrant |
miis-blandine |
ets_rouchouse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Club des Noëlophiles
| tchakou15
| Bar l'Univers Speakeasy - N...