citations d amour de victor hugo 6

"L'univers, c'est un livre, et des yeux qui le lisent."

(suite…)

citations d amour de Victor Hugo 5

« Peu mentir n’est pas possible ; celui qui ment, ment tout le mensonge. »

« Mentir, c’est la face même du démon ; Satan a deux noms :
Il s’appelle Satan et il s’appelle Mensonge. »

« Je mis un bonnet rouge au vieux dictionnaire. »

« Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. »

« La suprême bassesse de la flatterie, c’est d’encourager l’ingratitude. »

« Toutes nos passions reflètent les étoiles. »

« La vie est une fleur, l’amour en est le miel. »

« Aimer, c’est donner à autrui, par une sorte de pouvoir créateur, une existence supérieure. »

« De cieux lointains, de mers où s’égarent nos pas ;
Redemander cet âge où l’on ne dormait pas,
Se dire qu’on était bien malheureux, bien triste,
Bien fou, que maintenant on respire, on existe,
Et, plus vieux de dix ans, s’enfermer tout un jour
Pour relire avec pleurs quelques lettres d’amour. »

« Quand la jeunesse est morte, laissons-nous emporter par le vent qui l’emporte. »

« Ô mes lettres d’amour, de vertu, de jeunesse, c’est donc vous !
Je m’enivre encore à votre ivresse ; je vous lis à genoux. »

« J’ai la haine du mal et j’ai l’amour du juste. »

« L’école en or change le cuivre, tandis que l’ignorance en plomb transforme l’or. »

« L’école est sanctuaire autant que la chapelle. »

« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. »

« Celui qui ouvre une porte d’école, ferme une prison. »

« Fatal cœur, comme tu changes ! lui sans elle, elle sans lui ! »

« Prends mon âme et mes vingt ans, je n’aime que toi ! »

« La prière est la sœur tremblante de l’amour ; qui prie adore ; aimer, c’est prier une femme. »

« L’amour, c’est le soleil de l’âme ! c’est ta main dans ma main doucement oubliée. »

« Mal parler d’un ami défunt, c’est sans excuse ! »

« Je t’adore ange et t’aime femme ;
Dieu, qui par toi m’a complété, a fait mon amour pour ton âme. »

« Une querelle. Pourquoi ? Mon Dieu ! parce qu’on s’adore. »

« Jeune homme on te maudit, on t’adore vieillard ! »

« Adorez-vous, et fichez-vous du reste ; croyez ce que je dis là, c’est du bon sens. »

« La meilleure manière d’adorer Dieu, c’est d’aimer sa femme.
Je t’aime ! voilà mon catéchisme. »

« N’imitez rien ni personne. Un lion qui copie un lion devient un singe. »

« Tous les inconvénients ont leurs avantages. »

« Mieux vaut être la dent que l’herbe. »

« Mieux vaut devenir comte en prenant une épouse qu’en perdant un père. »

« Mieux vaut une conscience tranquille qu’une destinée prospère. »

« Dieu n’a qu’un front : Lumière ! et n’a qu’un nom : Amour ! »

citations d amour de Victor Hugo 4

« Quand on est jeune, mourir c’est faire faillite, se tuer c’est faire banqueroute. »

« Les hypocrites les plus doux sont les plus redoutables. »

« L’imagination n’est autre chose que le reflet de la nature dans l’âme de l’homme. »

« L’homme trouve la raison en lui et la sagesse hors de lui. »

« Rien n’est si doux que le charme d’aimer ! »

« La pensée est la pourpre de l’âme ; le blasphème en est le haillon. »

« Ne dites pas : mourir. Dites : naître. Croyez. »

« La haine, c’est l’hiver du cœur. »

« L’homme a l’amour pour aile et pour joug le besoin. »

« Tout dit dans l’infini quelque chose à quelqu’un. »

« L’amour, c’est le cri de l’aurore, l’amour c’est l’hymne de la nuit. »

« L’amour fait songer, vivre et croire. »

« Le mariage est une greffe ; cela prend bien ou mal. »

« Aimons-nous ! aimons toujours ! la chanson la plus charmante est la chanson des amours. »

« Si Dieu n’avait fait la femme, il n’aurait pas fait la fleur. »

« L’homme est l’outil, Dieu seul est l’ouvrier de l’œuvre. »

« Mourir n’est pas finir, c’est le matin suprême. »

« Quand donc lèvera-t-on l’écrou du triste amour ! »

« L’homme cherche, la vierge attend, la femme attire. »

« Ce sera ma loi d’avoir vécu célèbre et ignoré ; je ne suis connu que de l’inconnu. »

« Ce sont souvent nos meilleurs amis qui nous font choir ! »
Citation de Victor Hugo ; Notre-Dame de Paris, XI, 1 – 1831.
« Et ma blême araignée, ogre illogique et las
Aimable, aime à régner, au gris logis qu’elle a. »

« Le Poète, s’asseyant : Ah ! je suis moulu. Maglia : Vous êtes plus mou que lu. »

« On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu’on aime. »

« Que reste-t-il de la vie, excepté d’avoir aimé ? »

« Un poète est un monde enfermé dans un homme. »

« J’aime la vie, et vivre est la chose certaine,
Mais rien ne sait mourir comme les bons vivants. »

« La curiosité est une des formes de la bravoure féminine. »

« Je t’aime un peu plus de tout le temps qui s’est écoulé depuis ce matin. »

« Le vieillard regardait le soleil qui se couche ; le soleil regardait le vieillard qui se meurt. »

« La rêverie est la vapeur de la pensée. »

« La curiosité est une gourmandise ; voir, c’est dévorer. »

« À bas les philosophes ! la sagesse, c’est la jubilation. Jubilez, jubilons. »

« Le diable, qui est malin, s’est mis à haïr l’homme ;
L’homme, qui est plus malin, s’est mis à aimer la femme. »

« Hélas ! comme la maladie improvise la vieillesse ! »

citations d amour de Victor Hugo 3

images6.jpg

« La cloche dit : Prière ! et l’enclume : Travail ! »

« Tu as faim, mange. »

« Mon pauvre ami, il y a quelque chose d’absent dans
votre présence qui me la rend plus insupportable que votre absence même. Au moins, le vide sera complet. »

« Le temps est aveugle, l’homme est stupide. »

« Rien n’est stupide comme vaincre ; la vraie gloire est convaincre. »

« Madame, sous vos pieds, dans l’ombre, un homme est là.
Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile ;
Qui souffre, ver de terre amoureux d’une étoile ;
Qui pour vous donnera son âme s’il le faut,
Et qui se meurt en bas quand vous brillez en haut. »

« Qu’avril renouvelle le jardin en fleur, la fleur la plus belle fleurit dans ton cœur. »

« Aujourd’hui je suis reine. Autrefois, j’étais libre. »

« Lorsqu’un traître, un fourbe tortueux, commet de certains faits rares et monstrueux,
Tout homme a droit, sur son passage, de venir lui cracher sa sentence au visage. »

« La nuit, on pense mieux, la tête est moins pleine de bruit. »

« Je crois que la vieillesse arrive par les yeux,
Et qu’on vieillit plus vite à voir toujours des vieux ! »

« Votre branche n’est pas moins haute que la nôtre :
Je suis le fruit de l’une, et vous, la fleur de l’autre. »

« Sois toujours rose et vermeille ! rions à notre heureux sort.
À l’amour qui se réveille ! à la pudeur qui s’endort. »

« Le mal qui nous vient des vices qui sont nôtres
Est pire que le mal que nous font ceux des autres. »

« La popularité ? c’est la gloire en gros sous. »

« Les femmes aiment fort à sauver qui les perd. »

« Le drame noue l’action, la comédie l’embrouille, la tragédie la tranche. »

« J’ai l’habit d’un laquais et vous en avez l’âme. »

« On ne sépare point un père de son enfant. »

« Il n’y a qu’une nécessité, la vérité ; c’est pourquoi il n’y a qu’une force, le droit. »

« Lire, c’est voyager ; voyager, c’est lire. »

« Bien lire l’univers, c’est bien lire la vie. »

« Responsabilité entraîne solidarité. »

« La solidarité des hommes est le corollaire invincible de la solidarité des univers. »

« La fraternité n’est qu’une idée humaine, la solidarité est une idée universelle. »

« La grande chose de la démocratie, c’est la solidarité. »

« Le propre de la solidarité, c’est de ne point admettre d’exclusion. »

« Mes poèmes ! soyez des fleuves ! allez en vous élargissant ! »

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent. »

« Le travail fait la gaîté. ».

« L’ombre à l’horreur s’accouple et le mauvais au pire. »

« Tout marche, et le hasard corrige le hasard ;
De là vient l’équilibre, et toujours l’ordre éclate. »

« Où vais-je ? je ne sais : mais je me sens poussé d’un souffle impétueux, d’un destin insensé. »

« Il importe peu quand la voix parle haut, quelle langue elle parle. »

« L’amour, panique de la raison, se communique par le frisson. »

« Sans l’amour rien ne reste d’Eve ; l’amour, c’est la seule beauté. »

« La vague inquiétude qui fait que l’homme craint son désir accompli. »

« Rêver, c’est le bonheur ; attendre, c’est la vie. »

« Il est des bonheurs dans la haine. »

« Dans les cœurs ou ses flammes ont lui, l’amour ne laisse donc que ruine après lui ? »

« Une femme souvent n’est qu’une plume au vent. »

« Quand tout se fait petit, femmes, vous restez grandes. »

« Le peuple ? Un âne qui se cabre ! »

« Sachons-le bien, la honte est la meilleure tombe. »

« Je suis de mon siècle, et je l’aime ! »

« Dieu, c’est un lieu fermé dont l’aurore a la clé, et la religion, c’est le ciel contemplé. »

« Dieu est l’auteur de la pièce ; Satan est le directeur du théâtre. »

12

sos encombrant |
miis-blandine |
ets_rouchouse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Club des Noëlophiles
| tchakou15
| Bar l'Univers Speakeasy - N...