sur la route

Prisonnière du silence,
J’aurais voulu reculer
L’aube me pousse vers le départ.
J’ose avancer, j’arrive,
Que le monde vienne à ma rencontre!
Je prie pour qu’il me suive
L’appel des distances s’entend
Du haut des cimes
Du monde lui-même
Je m’en débarrasse
S’il me fait obstacle.
Il faut que je fasse passer
Ces prières à l’air frais
Auprès des fleurs
Des fenêtres et des portes,
J’arrive à te dire qui je suis
Qui es-tu vraiment?
Sur ce chemin que je vais prendre,
Un minuscule point se profile
De plus en plus proche
Qui commence à te ressembler…



sos encombrant |
miis-blandine |
ets_rouchouse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Club des Noëlophiles
| tchakou15
| Bar l'Univers Speakeasy - N...