l’étranger

Pour toi étranger, inconnu
oui toi que je n’ai jamais vu, toi dont je ne sais rien
sais-tu seulement ce que je peint ?
J imagine le ciel sans nuage noir
j’imagine la terre sans desespoir
je dessine les couleurs de la vie
celles que l’on a toujours fuit
de peur de les admirer,
de peur d’être touché…
Oui toi bel inconnu, sais-tu seulement ce que j’ai vécu ?
J’ai connue la peur et le malheur
J’ai connue l’abandon
Le mensonge, la trahison
J’ai aussi connue les rires et les beaux sourires
Mais l’amour en sois, ça je ne connais pas.
Toi étranger que je connais si peut
Apprend moi a peindre en bleu les cieux
Ou alors c’est toi qui les dessineras
Avec les couleurs de l’arc-en ciel
Me donner de nouveau le gout de vivre et d’aimer
Main dans la main continué sur un autre chemin……..



12

sos encombrant |
miis-blandine |
ets_rouchouse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Club des Noëlophiles
| tchakou15
| Bar l'Univers Speakeasy - N...