LE BEAU TEMPS

j’écoute ….
un coeur qui bat…
des cris à haute voix…
je vois…
est ce que c’est possible ma guérison…
surtout avec un coeur perdant……
je ressens…
bouleversée mon attitude…
et mes matins sont livides…
j’écoute…
je vois…
je ressens…
une voix de bois…
qui fait appel en moi…
un appel d’un enfant…
qui regrette le beau temps..



6 commentaires

  1. ismeraldamadrid 10 mai

    Un magnifique poème qui exprime les sentiments qu´on ressent quand on se sent au fond du puit et qu´on s´efforce d´en sortir. Cette énergie qu´on rassemble pour affronter la vie d´un autre air, nous ouvre une voie et là, on regarde différemment la Vie, et tout ce qui nous entoure. Il faut chercher tout au fond de soi, un rayon de soleil pour satisfaire l´appel de l´enfant qui regrette le beau temps; et du coup, le soleil brillera pour l´enfant qui sera heureux de son présent.
    Ismeralda

    Dernière publication sur De Madrid à Liège, me rejoindrez vous dans mes délires :-) ? : La coupe du Roi (2012-2013) pour l´Atletico de Madrid. Merci Cholo.

  2. spirit esprit 14 octobre

    C’est l’info exacte que je cherche , merci ! Arron

    elliptical

  3. mayssoun 16 février

    de rien :)

  4. ray ben 29 mars

    Bonjour, j`ai beaucoup aimé votre post. Je ne suis pas forte dans la matière, avez-vous d`autres billets sur le même sujet ?
    Continuez comme ça, c`est toujours un plaisir de lire vos articles !

    Virginie.

  5. mayssoun 20 avril

    esperant virginie que je vous apportera d autres articles de ce genre ca dependra de mon humeur et de mes ecritures :)
    merci pour la visite

    mayssoun

  6. unpeudetao 10 juillet

    Bonjour,
    ***

    Oh, le beau temps
    c’est maintenant,
    le jour présent,
    chaque instant.

    Le passé,
    dépassé,
    effacé,
    sublimé.

    rencontres sur le chemin,
    amitié, indifférence,
    haine parfois, c’est humain..
    Au divin faire confiance.

    En nous est la clé,
    à nous de changer,
    s’accepter, s’aimer,
    à rien s’accrocher.

    De l’autre ne vien pas le changement,
    il n’est que le miroir de nos tourmants.
    à nous de comprendre uniquement,
    enfin, vivre libre, serainement.

    Dernière publication sur Contes, légendes, fables et histoires. : Histoire de cheval (Conte soufi)

Laisser un commentaire

sos encombrant |
miis-blandine |
ets_rouchouse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Club des Noëlophiles
| tchakou15
| Bar l'Univers Speakeasy - N...