Jamais revu

Il est entré, il a souri.
J’ai su qu’il bousculait ma vie.

C’était le soleil et le vent
qui enivraient mon coeur d’enfant.

C’était l’oiseau et le nuage
qui affolaient mon coeur en cage.

C’était l’orage et la rivière
qui délivraient mon coeur de pierre.

C’était le ciel et la tempête
qui soulevaient mon coeur en fête.

C’était la chance et l’imprévu,
celui que je n’attendais plus.

C’était tout ça, je n’ai rien dit.
Il a souri, il est sorti.

je ne l’ai jamais revu



SANS FIN

Un matin, la femme en eut assez. (Ce qui n’était pas la première fois d’ailleurs). Elle s’approcha du dos de l’homme, qui tapait des codes sur son ordinateur, et elle soupira d’une voix lasse : « J’en ai assez, assez de toi ».

L’homme-tronc ne se retourna pas. (Jamais il ne se retournait).

« J’en ai assez, assez, et tu le sais, tu sais que je ne t’aime plus » répéta la femme -elle avait des sanglots dans la voix.

« C’est comme tu veux », dit l’homme, toujours sans se retourner « Je peux dormir sur le canapé. »

Et il continua, continua à faire autre chose.

Alors la femme, calmement, alla dans la salle de bain. Elle prit ce qui lui tomba sous la main et elle brisa le miroir.

On ne sait pas comment cette histoire se termina. Je pense qu’elle ne se terminera jamais : cela se déroule en enfer

L’enfer de cette vie éternelle, rien ne terminera comme dans un conte de fée.



LE BEAU TEMPS

j’écoute ….
un coeur qui bat…
des cris à haute voix…
je vois…
est ce que c’est possible ma guérison…
surtout avec un coeur perdant……
je ressens…
bouleversée mon attitude…
et mes matins sont livides…
j’écoute…
je vois…
je ressens…
une voix de bois…
qui fait appel en moi…
un appel d’un enfant…
qui regrette le beau temps..



LE LICORNE

images23.jpg

La licorne, parfois nommée unicorne, est une créature légendaire généralement décrite comme proche du cheval et de la chèvre et de couleur blanche, possédant un corps chevalin, une barbiche de bouc, des sabots fendus et une grande corne au milieu du front, droite, spiralée et pointue, qui constitue sa principale caractéristique.

La licorne est mentionnée depuis l’Antiquité grecque, sous le nom de monocéros. Elle devint l’animal imaginaire le plus important du Moyen Âge à la RenaissanceS 1, que ce soit dans l’iconographie des bestiaires médiévaux qui la décrivent comme un animal sylvestre très féroce, symbole de pureté et de grâce, que seule une vierge peut capturer, ou dans les encyclopédies où sa corne possède le pouvoir de purifier l’eau de tout poison et de guérir les maladies. Des objets présentés comme d’authentiques « cornes de licorne » s’échangèrent durant ces périodes.

On découvrit peu à peu que ces « cornes de licorne » étaient en réalité des défenses de narval1, et que les multiples descriptions qui avaient été faites de la licorne correspondaient aux déformations d’animaux comme le rhinocéros et l’antilope. La croyance en l’existence de la licorne fut discutée jusqu’au milieu du xixe siècle et de tous temps, la bête intéressa des théologiens, médecins, naturalistes, poètes, gens de lettres, ésotéristes, alchimistes, symbolistes et historiens.

Même au sein de l islam le licorne a apporte le prophète Mohamed dans son voyage L’isrâ’ (en arabe) voyage nocturne est, pour les musulmans le voyage nocturne aurait fait de La Mecque à Jérusalem puis au paradis et aux enfers. Il est suivi par le mi`râj (معراج, « échelle, ascension ») quand Mohamed serait monté aux cieux puis descendu aux enfers en compagnie de l’ange Gabriel sur une monture appelée Bouraq ( le licorne « éclair ») après être allé sur le mur du temple à Jérusalem

Aujourd’hui, la licorne est une créature légendaire parmi les plus typiques et les plus connues du domaine de la fantasy, de nombreux travaux d’érudits et des œuvres de fiction lui étant entièrement consacrés. L’imagerie moderne de la licorne est souvent devenue celle d’un grand cheval blanc portant une corne unique au milieu du front.

Mais je crois en sa présence, je sais que le licorne apporte la paix avec lui et la vie ou il va, dans sa présence les ténèbres s en fuit, alors en gardant cette croyance au fond de nous, on garde l’espoir avec, l’espoir d une nouvelle vie la ou l arc en ciel existe.



12

sos encombrant |
miis-blandine |
ets_rouchouse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Club des Noëlophiles
| tchakou15
| Bar l'Univers Speakeasy - N...