prince ou princesse? ils y croient ???

De trouver le partenaire parfait, le prince charmant est la quête de toutes les femmes, ce fantasme et se désirs tellement attendu que certaine n y croient plus, mais il y a une questions plus importante est ce que les hommes croient encore ou rêve d une princesse charmante?
images71.jpg

Entre des hommes qui traversent toute une vie, en offrant des fleurs, en allumant des chandelles sur une nappe blanche, en envoyant des mots doux, ils rêvent de l amour, de la femme de leurs vie. Chacun d eux dit, qu » elle existe, quelque part, j en suis sur »

Hommes divorces, veufs, célibataire, parfois sans connaitre une relations au long terme, les relations de confort, les histoires d un soir, les sentiments en demi teinte. ils attendent l amour celui avec un grand A, celui que seules les femmes sont SUPPOSÉES ATTENDRE

En grandissant avec les contes de fées, nous les femmes, on imagine notre prince charmant; beau, fort, courageux, celui qui tuera les dragon et combattra les méchantes reines pour nos sauver.
Eux les hommes grandissent avec un ballon, jouant au soldats, ou avec une console dans les mains.

Donc la différence entre FILLES= IMAGINAIRE+ ÉMOTION et GARÇON = STRATÉGIE +ACTION

Mais avec le temps ce petit garçon grandit et devient un homme et il a le droit d aimer, le droit de rêver ou de pleurer, désormais hommes aussi veulent avoir leurs contes de fées, il y croient et de le dire a leur tour, ils attendent comme nous la princesse charmante.

Une étude a démontré qu il y a
– 6 % des hommes célibataires se disent heureux de l être
-11 % sont intéressés par une aventure d’un soir
– 53,2 % aimeraient que leur histoire dure toute la vie
Source : enquête Ifop-Parship 2006, portant sur 1?093 hommes célibataires âgés de 18 à 65 ans

Chacun a trouver une manière de décrire sa princesse charmante
-celui qui préfère une femme d expérience de vie et qui a toujours des choses a dire
-celui qui rêve d une femme indépendante et généreuse
- l autre voudrait une femme qui sait écouter et le contredire aussi
_ un autre homme rêve d une femme de caractère, forte, originale, elle doit savoir ou elle va et lui donner envie de la suivre

c est brouille dans leur tète je pense :) , mais critère d homme qu on peut faire!!!

Mais ce que je remarque le plus, surtout par rapport a mon travail, c est que les hommes d aujourd’hui hui attendent, oui ils vivent dans l attente, ils ne veulent plus chasser ou conquérir( pas tous), il attendent le premier baiser qui peut éveiller l amour en eux. je pense qu ils veulent prendre le rôle du « bel au bois dormant » :) .

images81.jpg

En demandant la même chose, une écoute, de la tendresse, de la compréhension… ce n est pas une princesse qu il veulent c est une reine capable de les protéger, de les aimer et de les comprendre de façon inconditionnelle, donc il veulent une FIGURE MATERNELLE, c est la seule qui vont pouvoir ÉPOUSER.

Et oui chers lecteurs et lectrices, les temps changent, mais la plus belle, c est toujours maman, c est le référent premier dans la construction de l idéal féminin

Ce qui rend la quête de la princesse charmante assez difficile a trouver, et on peut dire que c est parmi les raisons pour les quelles beaucoup d hommes restent seuls, car le meilleur moyens de rester seul c est de courir après la perfection puisqu elle n existe pas.

Les hommes veulent tout de suite en amour ce qui les rend AFFECTIVEMENT IMMATURES, il ne supporte pas la contrariété, a la moindre imperfection, ils s en vont!!

images121.jpg

un de mes consultant me répond sur la question suivante » pourquoi ne pas encore trouver la princesse », il me dit qu il sort d une histoire aussi vite qu il y entre, qu il croit au coup de foudre, et qu il est certain qu il reconnaitra la femme de sa vie au premier coup d oeil, des qu il se sent un peu vibrer il fonce il s implique a 300% mais aussi vite, il se rend compte qu il s est trompe !! et oui quelques petite choses suffisent pour le convaincre de partir :)

Mais pour trouver cette PRINCESSE les hommes parlent d’« alchimie immédiate » et de « magie de la rencontre ». il y en a même qui ont essaye de réaliser ce VOEUX, ont rêve leur couple, se sont projetés loin dans le temps et même ceux qui idéalisent leur rencontres
images131.jpg
Se raconter de belles histoires plutôt que les vivre, pour ne pas les voir mourir : notre cinéma intérieur n’a pas de sexe. Commencer une histoire d’amour, c’est prendre le risque qu elle s’étiole et s’arrête. Cela renvoie au tout premier chagrin sentimental : le jour où maman a cessé d’être constamment avec nous, celui où elle a cessé d’être parfaite. Certains ne s’en sont pas remis.

Adultes, ils vivent avec une angoisse sourde et constante : L état de grâce, propre aux débuts de la relation, doit être permanent. Une fois la passion apaisée par le quotidien, ils vont chercher ailleurs ces sensations extraordinaires où tout est tellement plus intense. C’est une véritable addiction. Comme toutes les drogues, l état amoureux leur donne l impression d’être plus vivants. Il donne un sens, même illusoire, à leur existence.

Amoureux de l amour, de l effet qu il produit sur eux, ils se condamnent à le poursuivre perpétuellement. Le frôler, le toucher à peine, pour se sentir en vie, oublier le souvenir de la séparation originelle, et conjurer la perspective de la rupture ultime : la mort. Une princesse, elle, ne vieillit pas. Elle ne meurt même jamais.
images11.jpg
et en finir voici L’avis de l’expert : Christine Castelain-Meunier

« Ils veulent que l on prenne soin d’eux »

Questions à Christine Castelain-Meunier, sociologue, chercheuse à l’École des hautes études en sciences sociales et auteure des Métamorphoses du masculin (PUF, 2006).
Psychologies : Quel regard porte-t-on sur ces hommes en quête de l’âme sœur ?
Christine Castelain-Meunier : À l’heure de la consommation et de la performance, vivre en attendant l’amour est toujours perçu comme une chose étrange. Pour les hommes, c’est plus mal vu encore. Ils cadrent mal avec une perception traditionnelle de la virilité, tout en force et en action, mesurée à l’aune d’une sexualité forcément active, voire mécanique. Ces vieux modèles ont repris de la vigueur justement parce que les hommes se mettent à revendiquer fragilités et sentiments.
Les hommes d’aujourd’hui rêvent-ils aussi d’être des princes charmants ?
Christine Castelain-Meunier : Non. Le prince charmant sauveur et protecteur – et tant qu’à faire pourvoyeur d’orgasmes –, c’est un poids qu’ils refusent de porter. À leur tour, ils veulent que l’on prenne soin d’eux, qu’on les épaule, voire qu’on les éveille. La preuve : de plus en plus d’hommes vivent avec des femmes plus âgées, qui les aident à s’épanouir. Le rééquilibrage des rôles est en train de faire tomber les masques.



citations d amour de Victor Hugo 3

images6.jpg

« La cloche dit : Prière ! et l’enclume : Travail ! »

« Tu as faim, mange. »

« Mon pauvre ami, il y a quelque chose d’absent dans
votre présence qui me la rend plus insupportable que votre absence même. Au moins, le vide sera complet. »

« Le temps est aveugle, l’homme est stupide. »

« Rien n’est stupide comme vaincre ; la vraie gloire est convaincre. »

« Madame, sous vos pieds, dans l’ombre, un homme est là.
Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile ;
Qui souffre, ver de terre amoureux d’une étoile ;
Qui pour vous donnera son âme s’il le faut,
Et qui se meurt en bas quand vous brillez en haut. »

« Qu’avril renouvelle le jardin en fleur, la fleur la plus belle fleurit dans ton cœur. »

« Aujourd’hui je suis reine. Autrefois, j’étais libre. »

« Lorsqu’un traître, un fourbe tortueux, commet de certains faits rares et monstrueux,
Tout homme a droit, sur son passage, de venir lui cracher sa sentence au visage. »

« La nuit, on pense mieux, la tête est moins pleine de bruit. »

« Je crois que la vieillesse arrive par les yeux,
Et qu’on vieillit plus vite à voir toujours des vieux ! »

« Votre branche n’est pas moins haute que la nôtre :
Je suis le fruit de l’une, et vous, la fleur de l’autre. »

« Sois toujours rose et vermeille ! rions à notre heureux sort.
À l’amour qui se réveille ! à la pudeur qui s’endort. »

« Le mal qui nous vient des vices qui sont nôtres
Est pire que le mal que nous font ceux des autres. »

« La popularité ? c’est la gloire en gros sous. »

« Les femmes aiment fort à sauver qui les perd. »

« Le drame noue l’action, la comédie l’embrouille, la tragédie la tranche. »

« J’ai l’habit d’un laquais et vous en avez l’âme. »

« On ne sépare point un père de son enfant. »

« Il n’y a qu’une nécessité, la vérité ; c’est pourquoi il n’y a qu’une force, le droit. »

« Lire, c’est voyager ; voyager, c’est lire. »

« Bien lire l’univers, c’est bien lire la vie. »

« Responsabilité entraîne solidarité. »

« La solidarité des hommes est le corollaire invincible de la solidarité des univers. »

« La fraternité n’est qu’une idée humaine, la solidarité est une idée universelle. »

« La grande chose de la démocratie, c’est la solidarité. »

« Le propre de la solidarité, c’est de ne point admettre d’exclusion. »

« Mes poèmes ! soyez des fleuves ! allez en vous élargissant ! »

« Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent. »

« Le travail fait la gaîté. ».

« L’ombre à l’horreur s’accouple et le mauvais au pire. »

« Tout marche, et le hasard corrige le hasard ;
De là vient l’équilibre, et toujours l’ordre éclate. »

« Où vais-je ? je ne sais : mais je me sens poussé d’un souffle impétueux, d’un destin insensé. »

« Il importe peu quand la voix parle haut, quelle langue elle parle. »

« L’amour, panique de la raison, se communique par le frisson. »

« Sans l’amour rien ne reste d’Eve ; l’amour, c’est la seule beauté. »

« La vague inquiétude qui fait que l’homme craint son désir accompli. »

« Rêver, c’est le bonheur ; attendre, c’est la vie. »

« Il est des bonheurs dans la haine. »

« Dans les cœurs ou ses flammes ont lui, l’amour ne laisse donc que ruine après lui ? »

« Une femme souvent n’est qu’une plume au vent. »

« Quand tout se fait petit, femmes, vous restez grandes. »

« Le peuple ? Un âne qui se cabre ! »

« Sachons-le bien, la honte est la meilleure tombe. »

« Je suis de mon siècle, et je l’aime ! »

« Dieu, c’est un lieu fermé dont l’aurore a la clé, et la religion, c’est le ciel contemplé. »

« Dieu est l’auteur de la pièce ; Satan est le directeur du théâtre. »



sos encombrant |
miis-blandine |
ets_rouchouse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Club des Noëlophiles
| tchakou15
| Bar l'Univers Speakeasy - N...